Page 8 sur 8

"BEGGIN’"

Vous connaissez  tous la pub Adidas :

Jeezy, Meth & Red, Missy, Estelle, Becks, KG, DMC, Russel et compagnie s'amusent sur un son que je pensais être celui des "Outkast du pauvre" Madcon.

"Beggin" est en fait une reprise d'un standard des années 60 de Frankie Valli & The Four Seasons ! Ce n'est pas la première fois que Frankie  (qui a également eu un petit rôle dans les Sopranos) voit un de ses titres renaître.  Son hit "Can't Take My Eyes Off You" a été déjà passé à la sauce disco puis  soul par Lauryn Hill.

Dernièrement (juste avant Madcon)  "Beggin" a été remixé  par un DJ français Pilooski . C'est ce remix qui est utilisé dans la fameuse pub.

Conclusion ?  Pilooski a pris un bon gros chèque. Frankie, 42 ans âpres, a pris  un bon gros chèque  et Madcon ? On prie pour que ce soit leur dernier chèque.  Ah oui,  "To Beg" = "supplier, prier".  Capice ? Merci, je ne l'ai pas fait exprès.

 

CAM’RON > JIM JONES

Depuis un mois Cam’ron aprés avoir disparu (qui a oublié sa vidéo débile devant la piscine ? ) presque  trois ans revient aux affaires avec ça :

C’est du Cam’ron classique :  rimes parfois de CM2 mais avec l’attitude ! En ces périodes où le « swag » est élevé au rang de religion , Killa Cam qui a rendu cool la couleur rose dans le hip-hop a définitivement sa place.

Jim Jones de son côté, après « Pop Champagne » de Ron Browz ( où il s’est incrusté)  peine un peu.  Il a certes un peu de airplay sur HOT 97 parce qu’il a (encore !) gratté un remix ( « Day N Nite » de Kid Cudi) mais la sauce ne prend pas…Son nouveau single n’aide pas non plus.

Pour le bien de tous, qu’ils se remettent ensemble comme à la bonne époque où chacun avait son rôle bien défini.

C’était juste un puzzle de mots et de pensées.

JIM JONES FEAT RON BROWZ, JUELZ SANTANA "POP CHAMPAGNE"

J’aime toujours ce titre mais désolé le clip est sec…Jim Jones est signé chez Columbia/Sony, il aurait pu mettre du budget…C’est sombre, Ron Browz n’a pas l’air à l’aise…Frekey Zekey fait l’andouille comme d’habitude…Une petite apparition de Busta…Ce titre est sensé être est un « party track », ça danse à peine ( Mike Epps est trop drôle)  et à part la demoiselle au dos tatoué à part le champagne on n’a pas trop de quoi se rincer l’oeil.

11/20