Qu’est-ce-qui excite autant les microbes qui ont caillassé Booba ?

 

Voici ma théorie : Booba est tout ce qu’ils rêvent d’être.  Jeune (« enfin bon j’me comprends » *prendre la voix d’Elie Semoun dans son sketch « Cohen et Bokassa) , « frais » (pour ne pas dire « beau » et mettre en doute mon hétérosexualité) , talentueux (on en reparlera dans un autre post) , et une « attitude ».

Si ces microbes n’avaient pas dépensé 50 e pour aller se geler les cojones, ils auraient pu prendre une séance chez le psychanalyste. Ce praticien leur aurait appris que leur haine pour Booba n’est que de l’amour refoulé.

 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s