Catégories
5 ou 10 ? Articles Premier Marché Mondial

5 points pour situer KANYE OUEST.

Génie de la musique ? Antisémite, égocentrique abruti, bipolaire ? Il est peut-être tout cela à la fois. On ne m’a rien demandé mais je vais vous donner 5 pistes pour situer monsieur Kanye Omari West.

  1. Est-il un génie ?

NON. Même s’il a passé sa carrière à vouloir s’en détacher Kanye a toujours appliqué la quintessence de la culture Hip-Hop : le recyclage. Tout au long de son parcours il va réutiliser des éléments d’autres cultures. Ainsi, dans College Dropout son premier album, il va s’approprier l’esthétique du « rap conscient » des Common, Talib Kweli etc (il était d’ailleurs préssenti sur le label indie Rawkus) et la mélanger au rap « street » de Roc-A-Fella de Jay-Z et consorts. Le meilleur exemple reste le titre Two Words où il associe Mos Def le porte drapeau du « conscious rap » et Freeway qui représentait alors le MC « street-hustler ».

Plus tard, Kanye va piocher dans l’électro (Daft Punk, Gesaffelstein…), verser de la pop anglaise des années 80, injecter l’énergie de Travis Scott, se noyer dans l’emo rap de Kid Cudi, et beaucoup emprunter à l’art moderne pour sa scénographie… Pour moi, un « génie » est une personne qui propose quelque chose d’inédit. Un génie crée quelque chose (dans le cas de la composition musicale) de jamais entendu. Par exemple Timbaland (qui entre autres faisait du beatbox pour construire ses rythmiques) pour moi est un génie. Dilla aussi l’était. Juste un exemple : une boucle de rap est généralement de quatre mesures. Dilla proposait lui des boucles de trois, cinq ou sept mesures. Ces deux là ont proposé des sonorités, des univers jamais entendus. Kanye malgré ses choix brillants de samples ( I Wonder qui reprend la magnifique chanson My Song de Labi Siffre) , son utilisation extraordinaire de rythmiques, ses très bons arrangements (Jesus Walks ? Un chef d »oeuvre. ) n’est pas selon moi au niveau de ce Génial Duo.

OUI. En revanche dans l’univers de la sneakers, Kanye Omari West a indéniablement imposé sa touche personnelle. Comme beaucoup d’artistes Hip-Hop, Kanye va d’abord collaborer avec plusieurs marques (Bape, Louis Vuitton, les belles Red October de Nike et les horribles Giuseppe Zanotti) avant de se lancer en 2015 avec Adidas. Là sous sa direction, les designers de la marque aux trois bandes ont proposés des silhouettes inédites. De la Yeezy Boost à la Yeezy slide Kanye a toujours proposé des produits originaux. Il n’a pas hésité non plus à associer des matières (le daim, le mesh, les tissus réflectives, le silicone…) entre elles. Grâce à son design, ses nombreuses couleurs, la « sneaker à la Kanye » s’est imposée comme la silhouette à la mode de ces dernières années.

2. Est-il Perdu ?

OUI. Flashback. 2007. Kanye à Paris organise une écoute en avant-première de son troisième album Graduation devant un parterre de journalistes dont votre serviteur. Tout le monde prend place, des cameramans installent leurs matériels dans le fond du studio. Il y a un léger brouhaha… C’est apparemment insupportable pour Monsieur West. Il sort de ses gonds et explose : « auriez-vous fait du bruit avant l’écoute de ‘What’s Goin On’ de Marvin Gaye ?  » « Vous ne vous rendez pas compte du moment que vous allez vivre ! » Nous sommes tous médusés et…Silencieux. Kanye debout face à nous se calme tout seul, lance la musique puis rappe avec passion tout l’album. Fou. Avant le Q&A il s’excuse un peu gêné mais nous invite à lui poser des questions car « ce n’est pas tout les jours que vous allez parler avec un multiplatinum artist ». Désarçonnant. Plus tard, en 2013, Kanye multipliera les esclandres de ce genre lors de sa tournée promo (avec le journaliste Sway Calloway ou avec Zane Lowe sur BBC) pour son sixième album Yeezus. C’est également durant cette période qu’il sera plusieurs fois en train de faire du catch (parce que ce n’est pas se battre…) avec des paparazzis. Cela prêtait encore à sourire mais rétrospectivement je pense que cela était révélateur d’un malaise. Ma théorie ? Seule sa mère parvenait à le canaliser. Il y a une scène révélatrice dans l’excellent documentaire Jeen-Yuhs consacré à Kanye sur Netflix. Dans le premier épisode après une altercation à Chicago avec un producteur local, on voit mister West complètement défait. Il est frustré et on sent qu’il bout de l’intérieur. Il se rend chez sa mère Donda West, accompagné de son camera man. Lumineuse, souriante, Maman West désamorce, comme seule une mère sait le faire, la bombe à retardement. Pour moi, le décès de sa mère, son seule garde fou, va précipiter sa perte.

3. Il A Un Besoin Maladif  D’Attention ?

OUI. Le terme scientifique est « trouble de la personnalité histrionique ». L’histrionisme est « un trouble de la personnalité marqué par une quête permanente d’attention, et ce, par tous les moyens : séduction, manipulation, démonstrations émotionnelles exagérées, dramatisation ou théâtralisme. »  Il ne vit que pour l’attention.

2004 il dévoile son premier album The College Dropout. Kanye va s’employer à atteindre son objectif : devenir une star mondiale. Résultat ? Musique, mode, lifestyle… Selon moi, pour la jeunesse des années 2000 Ye est l’équivalent de Michael Jackson dans les années 80.

Sauf qu’après 2011 et l’album commun avec Jay-Z Watch The Throne  le chicagoan commence à décliner. Après 2013 chaque sortie d’albums et/ou projet de mode de Kanye West sera accompagné d’un stunt ou d’un coup d’éclat.

2013. Yeezus sorti en juin arrive certes numéro un des ventes mais pour la première fois ne dépasse pas la barre des 500 000 ventes en première semaine. Le projet vend « seulement » 327 000 exemplaires. Le canadien Drake la même année sort Nothing Was The Same écoule presque le double en première semaine (658k) et s’impose comme la star de la nouvelle génération.  

2016. The Life Of Pablo son septième album, malgré une débauche de marketing (écoute de l’album au Madison Square Garden, lancement de marque de vêtements…) n’arrivera pas non plus à faire l’unanimité. C’est fini, Kanye n’a plus le monopole du coeur des fans. Ce « désamour » correspond à ses premières  « déclarations politiques » problématiques.

Août 2016. Ye est sur scène en Californie pour le Saint Pablo Tour. Là, il choque l’assemblée en déclarant : “Si j’avais voté, j’aurais voté Trump !”  Incroyable. Plus tard, il met un terme à l’un de ses concerts en s’en prenant à Jay-Z, Beyoncé et la candidate démocrate Hillary Clinton. Ses RP déclarent qu’il doit être « hospitalisé pour épuisement » : traduction de « troubles psychiatriques » ? Probablement.

Décembre 2016, le populiste Donald Trump est fraîchement élu et Kanye sort à peine de l’hôpital psychiatrique. L’artiste débarque dans le hall de l’immeuble où loge Donald en attendant d’investir la Maison Blanche. Kanye est flanqué de Cory Gamble le « sac à main » de Kris Jenner et de quelques gardes du corps. Selon TMZ, Ye et Donald se sont entretenus durant un quart d’heure sans plus de précisions quant aux thèmes abordés. La quatrième dimension !

2018. Le naufrage. Au mois de mai, Kanye lors d’une interview décousue avec le site trash TMZ déclare que « 400 ans d’esclavage semble être un choix, une prison mentale » . D’ailleurs dans cette interview on le voit publiquement aux côtés de Candace Owens la jeune afro américaine commentatrice politique d’extrême droite.

Le 1er juin 2018 il sort le faible album Ye où il partage ses problèmes psychologiques. Le public n’est plus au rendez-vous. A titre de comparaison Drake sort Scorpion fin juin de la même année et une fois de plus vend 3 fois plus d’albums en une semaine que Monsieur Kardashian.

Quelques mois plus tard, en août 2018 Kanye n’assume plus son esclandre chez TMZ. Lors d’une interview dans une radio Hip-Hop de Chicago, il déclare avoir été mal conseillé, pleure et s’excuse auprès de la communauté noire. Ces larmes vont rapidement sécher….

Le 11 octobre. Donald (avec Candace Owens qui n’est pas bien loin…) ouvre les portes du bureau oval à Kanye pour une rencontre sur les thèmes de la criminalité et des difficultés économiques de Chicago. Regardez ici ce grand moment de gêne. Kanye avec une casquette MAGA vissée sur la tête se couvre (une nouvelle fois) de ridicule et, il faut le faire, embarasse Trump. Il déclare entre autres que Trump est pour lui une « figure paternelle ». Au. Secours.

2019. Kanye West met en place son « Sunday Service Choir », un événement lors duquel tous les dimanches sa chorale performe une variété de chansons, notamment les siennes. Pas de prières, pas de lecture de livres saints ni de sermons , mais Kanye qui se déplace chaque semaine de villes en villes (sa résidence de Calabasas, le festival de Coachella, les locaux d’Adidas, evidemment la Fashion Week à Paris, le Wyoming…) pour rejouer accompagnée d’une chorale gospel et d’un orchestre les morceaux les plus emblématiques de son répertoire. Ce sera le set up idéal pour son projet gospel Jesus Is King.

2020. Le 4 juillet, Kanye annonce sur Twitter qu’il se présente aux élections présidentielles. Le 19 juillet, il tient un « meeting » lunaire en Caroline Du Sud où une fois de plus il tiendra des propos décousus et une violente charge contre l’IVG. Le 29 août, il sort son dixième album Donda.

2022. 3 octobre. Kanye à Paris dans le cadre de la fashion week organise un défilé pour sa marque Yeezy. Il arrive accompagné de Candace Owens avec un t‑shirt floqué “White Lives Matter”. C’est le slogan des suprémacistes américains blancs en réaction au mouvement “Black Lives Matter”. Cela provoque logiquement- l’incompréhension des uns et applaudissements des autres. Pour répondre, Kanye va se lancer dans une tournée promo désastreuse…

4. Antisémite ?

Je ne sais pas. Attention, je ne suis pas dans le déni : une personne qui publie des croix gammées sur ses réseaux sociaux et déclare « admirer Hitler » ne laisse pas beaucoup de doutes… J’ai l’intime conviction que c’est tout ce Kanye a trouvé pour se faire remarquer. Oui, même dans l’ignoble, je ne le trouve pas sincère… Depuis ce virage très à droite Ye a remplacé Candace Owens par Nick Fuentes. Ce charmant garçon de 24 ans ferait passer Eric Zemmour pour un militant de S.O.S Racisme. Fuentes est, excusez du peu, homophobe, mysogine, negrophobe et antisémite : un winner. Dans cette nouvelle croisade Kanye, barbe hirsute et regard fou va ânonner dans les médias très à droite (Piers Morgan, Carlson Tucker, Alex Jones., Tim Pool.. ) les thèses infectes de la droite extrême. L’oppression que subit le « straight-white-male » face aux oppressantes et « toutes puissantes minorités », le discours pro life, la prise d’otage du vote noir par les « Leftists », la soi-disant escroquerie du meurtre de George Floyd et un classique de l’extrême droite : la main mise des Juifs sur le monde. Comme cela ne suffisait apparemment pas, la semaine dernière, Kanye va plusieurs fois parler de son admiration pour Adolf Hitler. Honteux.

5. Peut-il revenir ?

Ce serait du jamais vu. Le seul exemple qui me vient à l’esprit est Mel Gibson. En 2006, l’acteur australien lors d’une arrestation à Malibu pour conduite en état d’ivresse avait insulté un policier, affirmant que « les juifs étaient responsables de toutes les guerres de l’histoire ». Ben alors Mel ? Mel a depuis présenté ses excuses et aujourd’hui est de retour sur la pointe des pieds dans Hollywood. Sa ligne de défense était l’alcoolisme. Kanye, lui, peut sortir la carte de la bipolarité. Ces récentes déclarations pourraient s’intégrer dans un délire de mégalomanie ou de persécution, en lien avec un trouble bipolaire. Sans vouloir le protéger, Kanye est également un homme qui a perdu sa mère, son socle, sa femme (peu importe ce que l’on pense d’elle) et la garde de ses quatre enfants. Cela n’aide pas pour la santé mentale… Mais a contrario si toutes ses déclarations reflétaient ce qu’il pense réellement ? Si il n’était pas à la recherche d’attention, perdu et tout simplement un être infect bouffi d’égo ? Difficile de trancher sans une expertise psychiatrique. Il ne reste pour l’instant que les dégâts causés par ses déclarations, la déception et l’incompréhension des fans et l’opprobre jetée sur toute une communauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s